Thierry Crouzet

LIVRE 4,99 € | EBOOK 2,99 €

NetLittérature
  1. Un roman en 365 jours
  2. Les réseaux sociaux ont confisqué la métaphore du blog
  3. Ce qui manque au blog ou la révolution littéraire
Clitoria
  1. Clitoria – Chapitre 10
  2. Clitoria – Chapitre 9
  3. Clitoria – Chapitre 8
Édition
  1. Aux ordinateurs romanciers, je préfère Ayerdhal
  2. La paupérisation des auteurs et ses conséquences
  3. Comment pirater légalement tous les livres
Aphorismes
  1. Finance
  2. Futur
  3. Lunettes
Vagabondage
  1. Le je, l’appareil photo et l’imprimante
  2. Prendre la pose avec les mots ou le selfie littéraire
  3. Le goût des frontières et d’internet
NetCulture
  1. Sans gouvernance Internet devient une dictature
  2. L’arnaque à la réputation
  3. Wikipédia est devenu un astre mort, sur lequel règnent des fantômes

Un roman en 365 jours

ExoplanetNous maîtrisons l’écriture matricielle sur nos blogs, c’est-à-dire le tramage de billets qui, pris ensemble, forment une œuvre. Nous pouvons ainsi nous lancer dans des inventaires du monde, sorte de listes à la Perec, mais je n’ai jamais réussi à écrire une histoire suivie avec cette méthode. Lire la suite →

Clitoria – Chapitre 10

Clitoria 3Les années passent sans que la douleur disparaisse ou que d’autres la recouvrent. Nicolas marche dans les rues étroites de Montpellier tout habité du souvenir de ses rendez-vous secrets. Quand il n’y tient plus, il escalade le pic Saint Loup depuis lequel il aperçoit par temps clair le mont Seti. Pourquoi accepter l’interdit ? Pourquoi ne pas courir à Poussan rejoindre Marguerite ? Nicolas méprise son manque de courage à s’opposer à l’absurdité des hommes qui lui ont demandé de choisir entre son amitié pour Marguerite et son amour pour Jacquette, comme si ces deux sentiments étaient exclusifs alors qu’au contraire ils se renforcent l’un l’autre. Lire la suite →

Clitoria – Chapitre 9

ClitoriaLa terre est encore rouge d’humidité, les vignes échevelées de sarments, les talus piqués d’asperges et de poireaux sauvages. Des flaques témoignent des derniers orages qui ont nettoyé le pays avant les premières chaleurs. Le fond de l’air reste frais et transparent, et les Pyrénées n’ont jamais semblé aussi proches. Lire la suite →

Aux ordinateurs romanciers, je préfère Ayerdhal

AyerdhalGilles Boutin, journaliste pour Atlantico, m’a posé quelques questions au sujet du NaNoGenMo, un mois pour écrire un programme qui écrira un roman (questions auxquelles j'ai répondues à la vitesse de la lumière). L’idée de la littérature générative n’est pas neuve, elle commence avec l’informatique. En 1964, Jean A. Baudot publie La Machine à écrire, mise en marche et programmée par Jean A. Baudot. Lire la suite →

Livre objet

QuestionJe me demande s’il existe un marché pour des livres avec des couvertures et certaines pages imprimées en 3D. Ce serait un moyen de rematérialiser les œuvres, d’en faire des séries limitées pour les fans. Je me dis toujours que je devrais me lancer. Lire la suite →

Clitoria – Chapitre 8

ClitoriaDans le creuset, sous l’effet de la chaleur, le mélange noir vire au rouge. Là où l’obscurantiste croit à l’œuvre d’un démon, l’alchimiste devine des tensions, des divorces et des réunions. Il travaille dans une crypte, un souterrain, une cave, non pas pour cacher son secret, mais pour que la découverte éventuelle d’une propriété nouvelle n’inquiète pas les superstitieux. Madame de Chaume et Nicolas Dortoman sont ainsi devenus des alchimistes de l’amitié. Lire la suite →

Finance

AphorismeTu as été bon pour jouer au casino de la Bourse, on te propose un ministère des finances. C’est un peu comme si on nommait à la tête d’un hôpital une star du foot (en tout cas pour qui comprend un peu la finance). Lire la suite →

Futur

AphorismeJe m’efforce de comprendre le présent, c’est déjà assez compliqué. Le futur, je le laisse à ceux qui le vivront et essayeront de le comprendre, et ce sera encore plus compliqué. Lire la suite →

Clitoria – Chapitre 7

ClitoriaRien dans l’air n’a changé, ni sa clarté, ni sa tiédeur, ni ses arômes, pourtant tout en lui diffère à cause d’un défaut des regards qui le traversent. « Tu n’iras pas assassiner ce soldat, proteste Marguerite. Alors, ignore-le. » Nicolas en est incapable. « J’ai dû fuir Castres, je ne veux pas reprendre la route, quitter le Languedoc, me séparer de toi. » Lire la suite →

Les réseaux sociaux ont confisqué la métaphore du blog

Blog mode rouleauQuand le blog naît en 1994, c’est pour continuer La Route de Kerouak. Les articles se déroulent en un long rouleau antichronologique. Quand un lecteur arrivait sur la page d’accueil, la seule page d’un blog, il savait immédiatement qu’il entrait dans une œuvre en train de se créer. Le texte avait l’épaisseur des textes antérieurs. Tout cela a été oublié. Lire la suite →

Une
1
...