Thierry Crouzet

LIVRE 4,99 € | EBOOK 2,99 €

Le siècle des généralistes

17

Mon précédent billet a semble-t-il fait croire que j’étais soudain pessimiste ou que je doutais des bienfaits de la liberté ou que je rejetais, ni plus ni moins, internet. Il n’en est rien. J’ai juste besoin de temps en temps de critiquer ce que j’aime pour mieux l’aimer. Ce n’est pas du masochisme, je crois simplement qu’il ne faut pas oublier d’être critique vis-à-vis de soi comme de ses outils de prédilection.

Si je ne vois pas d’un bon œil la centralisation de certains services web 2.0, je n’en suis pas moins convaincu que ces services, par leurs fonctionnalités, vont changer le monde. Mais ils le changeront d’autant plus s’ils échappent à tout contrôle, donc s’ouvrent à l’innovation extérieure.

Loin de moi aussi l’idée de vouloir installer la moindre censure sur le web. Par exemple, je crois que les forums doivent être modérés a posteriori, jamais a priori, il faut laisser la voie libre. La diversité est source de créativité.

La participation de tous est capitale pour que puisse émerger une intelligence collective. Tout le monde peut participer mais la participation de tous à tout n’a aucun sens. Elle est déjà impossible par manque de temps.

Et si je n’aime pas la démocratie représentative, c’est parce qu’elle suppose que tout le monde possède une voix égale, que tout le monde peut donner son avis sur tout. Je ne me hasarderais pas, par exemple, à parler de philatélie ou d’aquariophilie.

Dans des domaines plus généraux, l’économie comme la politique entre autres, je me demande pourquoi nous nous croyons tous capables de donner notre avis alors que la plupart d’entre nous n’y connaissons rien. Nous avons tant pris l’habitude d’entendre parler de ces choses que nous nous autorisons des commentaires, tout comme si nous parlions du dernier match de foot (pour lequel nous n’avons d’ailleurs pas des jugements plus avisés).

Ce droit pour tous de parler est indispensable mais il ne faut pas qu’il devienne un devoir. Nous n’avons pas à l’ouvrir sur tout et à tout propos. Nous pouvons le faire, ça c’est capital. La potentialité d’agir doit sous-tendre notre vie, nous devons user de cette potentialité à bon escient, sinon nous risquons de nous abimer dans le factice et le puérile.

S’il doit y avoir une censure, c’est à chacun de nous de se l’imposer. Personne ne doit avoir le pouvoir de nous faire taire.

Si tout le monde parle sur tout à tout moment, nous nous trouvons dans la situation du bouillon de culture. L’évolution peut s’en nourrir, des choses grandioses peuvent émerger de ces mutations hasardeuses.

Comment accélérer cette évolution ? Il faut essayer de favoriser les mutations profitables. Malheureusement il est impossible de les connaître a priori. C’est donc à chacun de juger ce qu’il va dire et comment il va le dire et quand il va le dire. Il n’est d’ailleurs pas certain que ce jugement, cette intellection, soit utile à l’intelligence collective.

Je l’espère toutefois. Pour moi, depuis le début de l’histoire de l’univers, nous assistons à des émergences successives, chacune se construisant sur les précédentes, chacune tendant vers plus de complexité. Je crois donc que chacune de nos intelligences individuelles peut participer à l’émergence de l’intelligence collective… à condition que nos intelligences individuelles s’utilisent elles-mêmes au mieux.

Encore une fois, personne ne doit définir ce mieux sinon nous-mêmes. Il serait toutefois dangereux que les uns et les autres nous agissions par réflexe ou poussés par une mode quelconque.

Je ne crois pas qu’une voix égale une voix, qu’un homme égale un autre homme. Je crois au contraire que cette égalité n’existe jamais. Nous différons tous les uns les autres, nous devons nous persuader de ce fait, nous appuyer sur nos différences, les exploiter… parler au moment où il s’agit de les exprimer.

Car parler pour dire comme les autres ça n’a aucun sens, sinon peut-être de renforcer le poids de certaines conventions sociales. Après tout, rien n’est sans doute jamais inutile.

Je ne prône pas pour autant la spécialisation, le surdéveloppement d’une spécialité car je crois que nos différences sont plurielles et échappent à toute forme de classification.

Je n’aime pas le vocable amateur, car il sous-entend moins bon qu’un professionnel, je lui préfère celui de généraliste, concept que j’ai développé dans Ératosthène. Un généraliste est spécialiste de rien du tout. Le web devient l’outil des généralistes. Il donne à chacun de nous l’occasion de cultiver nos différences. Et il devient médiocre quand, par manque de volonté, par facilité, nous amplifions au contraire nos similitudes.

Le vingt-et-unième siècle sera celui des généralistes comme le vingtième fut celui des experts.

Notes

  1. Pour moi, une femme diffère d’un homme mais cette différence ne doit pas justifier des inégalités de traitement, salarial par exemple. Ce n’est pas parce que les hommes diffèrent les un des autres qu’ils n’ont pas les mêmes droits. Une bactérie a le droit à la vie comme un chien ou comme un être humain.
  2. L’égalité est un concept essentialiste. Il suppose l’existence d’un modèle supérieur auquel tout le monde serait rattaché, ce que dénonce la génétique par exemple.
  3. La différence ne doit pas nourrir la discrimination. Je crois même, au contraire, que cette idée d’égalité nourrit les discriminations car elle est infondée. Dire qu’on est tous égaux est une discrimination de la différence.
  4. Ce qui m’énerve sur le web 2.0 c’est d’entendre toutes ces voix qui se répètent. J’ai envie de leur dire à tous de lire Siddhârta et d’exprimer leur voix propre.

Tags: , Dialogue

  1. Enfant Terrible

    “Le vingt-et-unième siècle sera celui des généralistes comme le vingtième fut celui des experts.”
    En fait le vingtième fut celui des spécialistes, si vraiment il avait trouvé des experts on l’aurait su. C’est sans doute précisément pour cela que le balancier revient peu à peu vers les généralistes.

  2. Enfant Terrible

    “Dans des domaines plus généraux, l’économie comme la politique entre autres, je me demande pourquoi nous nous croyons tous capables de donner notre avis alors que la plupart d’entre nous n’y connaissons rien.”
    Tant que cet avis n’aura aucun poids, nous continuerons à nous croire capable de donner des conseils. C’est le jour où ca commence à changer quelque chose et que nos conseils sont suivis que la prise de conscience voit le jour.

  3. Enfant Terrible

    tiens, encore un qui va prendre conscience de quelque chose:
    c’est le directeur technique qui continue à dire qu’il faut faire porter le discrédit sur les performances des athlètes handicapés (et en particulier le sud-africain qui veut courir avec les “valides”) parce que la tendance des records commence à peine à s’inverser… encore un spécialiste qui se croit expert.
    Oups, je dérange en refaisant le match? Désolé.

  4. Ax

    “je crois que les forums doivent être modérés a posteriori, jamais a priori, il faut laisser la voie libre”

    eh eh… :-)

    si je modère a priori ce n’est pas pour censurer la diversité, mais parce que sinon je reçois chaque jour cent messages comme celui-ci :

    “Anonymous | IP: 86.207.12x.xxx

    je vous encule tous bande de nazi
    j espere de tou coeur que vous allez en chier
    aujourd hui j ai honte d etre francaise

    JAMAIS SE NE SERA NOTRE PRESIDENT

    ALLER TOUS CRAMER EN ENFER”

    un ou deux c’est marrant, mais quand il y en a 100 ça devient illisible, et ça provoque une surenchère de plus en plus débile.

    et il y a pire, les messages antisémites, qui tombent sous le coup de la loi, comme celui-ci :

    “Bisounours | IP: 212.198.3x.xx

    On s’en fout, maintenant il a crevé.
    C’était un fasciste pro-Sarkozy et pro-israëlien comme ses collègues (juifs pour la plupart… D’ailleurs, vous avez remarqué qu’ils votent tous pour un fils de juif, Sarkozy ? Comme c’est étrange…) : Enrico Macias, Roger Hanin, Patrick Bruel, Arthur, Alain Delon, etc…”

    (“maintenant il a crevé” désigne Jean-Claude Brialy)

    Et il a aussi tous les messages calomnieux, qui balancent des histoires de corruption sur tel ou tel homme politique, en donnant des détails, des chiffres, des noms, des numéros de téléphone privés…

    C’est le lien sur le site Sarko qui m’a attiré tous ces excités. Toi tu es davantage protégé à ce niveau. Peut-être que maintenant que la présidentielle est passée je vais pouvoir réouvrir les commentaires non modérés, je ferai un essai.

  5. Enfant Terrible

    Et ce n’est pas parce que mon pseudo n’est pas en orange que cet exemple n’a aucun poids. :-)

  6. Enfant Terrible

    de l’avis de certains, si les choses vont bien c’est parce que vous avez une chance de devenir présidentes mesdames, mais si les choses vont mal dans ceratins partis, c’est parce que vous êtes des femmes…
    Comment peut-on croire qu’un tel discours soit générateur de quelque chose.
    Ca y est, je l’ai dit, je suis révolté.

  7. Henri Alberti

    A Enfant terrible ( l’homme qui connait ce blog comme sa poche ou sa boite aux lettres ).
    Toujours prêt à rendre service, merci.

    A Thierry:
    Autant pour moi.

  8. Hugues2

    Bonsoir Thierry,

    Ce com est hors sujet, je demande juste conseil…

    J’ai dans l’idée de transformer entièrement mon site durant cet été et de faire quelque chose dans le style Web 02.

    Voici le site en question : http://lespacearcenciel.free.fr/

    J’ai bien essayé de jeter un petit coup d’oeil au niveau des différents CMS disponibles sur la toile : “Joomla, SPIP, wordPress, drupal, Typo03 etc.

    Mais je n’ai rien trouvé qui puisse correspondre à mes attentes… Et surtout à celles de mes futurs clients…

    Comme ça fait déjà un petit moment que je me prends la tête et que ça ne mange pas de pain de demander… A tout hasard, tu n’aurais pas quelques idées… Ou les coordonnées d’un bon Webmaster sur Montpellier ?

    En fait j’aurai besoin d’un squelette dynamique (Que je pourrais modifier, couleur, catégories, pages etc.) sous php avec flux rss, tags et possibilités de coms comme sous WordPress, mais avec une architecture différente.

    Je sais qu’il est possible de modifier le code à partir d’un exemple de modèle WordPress… Mais là je décroche !

    Si tu n’as pas d’info c’est pas grave… Je demande juste, on ne sait jamais… ;-)

    Amitiés et merci quand même,

    à +

    Hugues2 :-)

  9. Hugues2

    Excellent,

    Merci Thierry,

    Ok, si c’est possible avec WordPress et les template… alors,

    Je vois ça avec elle dans les jours à venir,

    Bises et encore merci A+ :-)

Comments are closed.