Thierry Crouzet

Le roman de ma vie

Définitions

Cinquième pouvoir

nom masculin (1965; Harvey Ovshinsky, créateur du magazine Fifth Estate)

Ensemble des citoyens fédérés grâce aux nouvelles technologies de communication. Il contrebalance le quatrième pouvoir, celui des médias et par extension du business, qui lui-même contrebalance les trois pouvoirs traditionnels : législatif, exécutif et judiciaire.

Cette définition est publiée dès le début du Cinquième pouvoir. Plus loin, tout au long du livre je la précise. J’écris notamment :

Ce nouveau pouvoir n’est pas encore le pouvoir de tous ; néanmoins, chaque jour, de plus en plus de citoyens le rejoignent directement ou indirectement par l’intermédiaire de leurs réseaux personnels. Ce pouvoir de la parole et de l’action sera bientôt plus représentatif que tous ceux qui l’ont précédé dans l’histoire. Il sera le pouvoir du peuple. Après les pouvoirs exécutif, législatif, judiciaire et médiatique, il arrive en cinquième dans le temps pour devenir le pouvoir primordial auquel tous les autres seront subordonnés. [...] C’est le pouvoir du peuple, le pouvoir qui aurait toujours dû dominer la vie démocratique mais qui ne le pouvait faute de moyens. Aujourd’hui, internet lui offre ces moyens. En s’interconnectant, en devenant des connecteurs, les citoyens prennent leur destin en main. Le cinquième pouvoir, c’est nous, la société civile.

À la fin du livre, je précise encore :

Le cinquième pouvoir ne se contrôle pas, contrairement à ceux qui l’ont précédé. Tout le monde peut se l’approprier et s’en revendiquer. Décentralisé et non hiérarchisé, il n’a pas de point vulnérable, sinon chacun des individus qui le composent. Il n’est pas un pouvoir mais une infinité de pouvoirs individuels. En fait, il est un non-pouvoir, il nie la nécessité d’un commandement fort et montre que, entre chacun de nous, des choses importantes se produisent.

J’ai proposé une chronologie de l’appellation. Voici une variation de la définition :

Le cinquième pouvoir, c’est le pouvoir qui permet enfin la disparition des pouvoirs de quelques uns.

Connecteur

nom masculin (1799; de connecter)

1.Technique. Appareil de connexion. Connecteur téléphonique. – Électricité. Prise à broches multiples.

2.Logique, linguistique. Synonyme d’opérateur propositionnel. Et, Ou, Mais…

3.Marketing. (2001; Malcolm Gladwell) Personne qui met en relation d’autres personnes dans un réseau social et, plus particulièrement, qui lance les modes.

4.Sociologie. (2006; Thierry Crouzet) Par extension, nom donné aux hommes conscients d’appartenir à un vaste réseau social qui les lie à tous les autres hommes. Cette conscience d’appartenir à un tout confère aux connecteurs une liberté inégalée, à commencer par celle d’imaginer une démocratie non représentative, une nouvelle façon de travailler, d’étudier, de vivre…

Cette définition est une nouvelle version de celle publiée au tout début du livre. J’en ai proposé une autre avec mon initiative connecteur. J’ai comparé les connecteurs avec les créatifs culturels comme les appellent les sociologues. J’ai aussi esquissé une autre définition sur mon blog.